Vous êtes SPORTIF ET CHERCHEZ une formation professionnalisante ?

Sportif professionnel ou amateur : préparez votre avenir, formez-vous et obtenez un diplôme certifié par l'Etat.
 
Choisissez Groupe IGS Sports !
Groupe IGS Sports Paris partenaire de Tiby Handball

VOUS ÊTES UN SPORTIF
PROFESSIONNEL ?

icone

Vous êtes un professionnel et souhaitez vous former en parallèle de votre carrière sportive ? Suivez une formation diplômante du Groupe IGS Sports, 100% à distance et adaptée aux exigences de vos compétitions et entraînements. Nous vous accompagnons, quel que soit votre objectif : développement et acquisition de compétences, reconversion pour une meilleure insertion professionnelle.

VOUS ÊTES AMATEUR ?
 

icone

Vous souhaitez préparer votre avenir professionnel tout en poursuivant votre carrière sportive ?

Assurez votre réussite future en menant votre double projet "sport et études", profitez de nos programmes sur-mesure et décrochez un diplôme certifié par l'Etat.

Nous vous accompagnons, quel que soit votre objectif : développement et acquisition de compétences, pour une meilleure insertion professionnelle.

 

Des formations 100% à distance
en commerce et marketing, management, ressources humaines

inscriptions en cours

Groupe IGS Sports Paris partenaire de Tiby Handball

Bac+2 Titre ICD Chargé de Clientèle* Hors parcoursup

Bac+4 Titre ICD Manager Commercial Phygital*

Bac+4 Titre IGS-RH Responsable de Gestion des Ressources Humaines*

Bac+4 Titre ESAM Manager de Business Unit*​​​​​​​

Les titres professionnels délivrés sont certifiés par l'Etat français et reconnus par le RNCP (Répertoire National de Certifications Professionnelles dépendant du ministère du Travail), comme par le monde de l'entreprise.

 

un diplôme adapté
à vos besoins

Le Groupe IGS Sports propose des cursus hors Parcoursup répondant à vos besoins. Notre mission : Préparer votre avenir, en vous dotant des compétences et savoir-être nécessaires. Les emplois du temps de chacun de nos cursus sont personnalisables, vous maîtrisez votre temps de formation et votre temps de pratique sportive et êtes accompagné par nos coachs, référents et équipes pédagogiques.

 

UN EMPLOI du temps qui sait s’ajuster à votre discipline

Vous accédez à vos outils de formation 24H/24 et 7J/7.
Votre planning sportif établi, vous intégrez vos heures de formation.

 

Que ce soit un changement dans la semaine ou une modification de dernière minute de vos horaires sportifs, vous reprogrammez vos temps de formation sans problème.

 

Grâce à l'adaptabilité et la flexibilité de nos formations, vous maîtrisez tous les aléas de votre emploi du temps.

 

Vous pratiquez un sport individuel ou collectif, à tout moment, vous adaptez votre emploi du temps "sport et formation".

btoc

 

Nous accompagnons déjà leurs sportifs

 

 

 

Pourquoi choisir le Groupe IGS Sports ?

1
Programmes à distance.
Afin de faciliter votre formation les programmes académiques du Groupe IGS Sports sont 100% à distance. Les outils informatiques mis à votre disposition ainsi que les plateformes d'enseignement accessibles en continu permettent de vous former à votre rythme.
2
Flexibilité.
Le rythme personnalisé et modulable du temps de formation permet d'harmoniser vos calendriers sportif et de formation, et d'être à votre meilleur niveau.
3
Accompagnement.
Le Groupe IGS Sports vous accompagne dans votre double projet "sportif et professionnel", avec un suivi personnalisé.
L'accompagnement est pour nous essentiel.
4
Diplômes reconnus.
Les cursus Groupe IGS Sports permettent de se doter des connaissances et compétences essentielles nécessaires pour votre future entrée en entreprise. Les diplômes délivrés sont des titres certifiés par l'Etat et reconnus par le milieu professionnel.

 

LES PROGRAMMES EN DéTAIL

 

Titre ICD Bac+2
Chargé(e) de
Clientèle


Le chargé de clientèle est un vendeur qui gère la relation commerciale dans sa globalité. Il contribue au développement pérenne du chiffre d'affaires en prenant en compte la stratégie de développement de l'entreprise.

Le chargé de clientèle a une démarche active et conduit un certain nombre d'activités réunies sur 3 grands pôles :

  • Collecte et traitement de l'information commerciale
  • Mise en oeuvre de la politique commerciale
  • Vente
 

Titre ICD Bac+4
Manager Commercial
Phygital


Le programme vous prépare au métier de responsable commercial et marketing. Un professionnel qui assure principalement les activités suivantes :

  • Promouvoir un réseau de partenaires et de prestataires du marketing relationnel
  • Manager, animer et encadrer les équipes marketing/service clients
  • Concevoir une stratégie marketing orientée client
  • Piloter la relation-client
  • Optimiser la proximité et l'engagement du client à l'égard de la marque (stratégie de fidélisation)
 

Titre IGS-RH Bac+4
Responsable de la Gestion des Ressources Humaines


Le parcours permet de devenir un professionnel reconnu de la fonction RH et de développer les capacités suivantes :

  • Développez vos compétences acquises et indispensables dans un monde "phygital" en réseau ;
  • Maîtriser les outils et méthodes de la fonction au bénéficies d'une gestion opérationnelle des ressources humaines ;
  • Acquérir ou renforcer les fondamentaux de l'accompagnement du changement et de la transformation.
 

Titre ESAM Bac+4
Manager de Business Unit


Le manager d'aujourd'hui tout comme vous, doit faire preuve d'adaptabilité et qui peut-être aussi un manager qui donne du sens à ses équipes, qui entreprend et qui fait preuve de professionnalisme au quotidien.

Vous souhaitez dans les prochains mois, ou à la fin de votre carrière sportive, prendre la responsabilité d'une entité économique ? Vous souhaitez développer vos compétences en stratégie et organisation, en développement commercial, en management des hommes et en pilotage économique ?

carrières et débouchés

Les titres délivrés par le Groupe IGS Sports permettent de vous préparer à de nombreux métiers quel que soit votre objectif : réorientation, reconversion, fin de carrière sportive, etc. Découvrez les carrières accessibles après l'obtention de l'un de nos diplômes.

TITRE ICD CHARGE DE CLIENTELE

Attaché commercial / spécialisé

Véritable ambassadeur des marques qu’il représentent, l'attaché commercial est chargé d'entretenir et développer le portefeuille client existant en l’enrichissant avec de nouveaux prospects. Sa mission principale consiste à vendre les produits de la société.

Doté d’un excellent relationnel, l’attaché commercial est en contact avec ses clients pour répondre à leurs besoins en gardant l’objectif de maximiser ses ventes. Pour y parvenir, il organise une stratégie commerciale, analyse le marché, peut demander à sa hiérarchie d’adapter les produits, les services et les prestations proposés.

Vendeur dans l'âme, il joue également aussi un rôle de conseil. Il sait négocier et argumenter. €Le contrat d’un attaché commercial comprend des primes variables sur objectifs, fixés par sa hiérarchie.

Parfois connu sous le nom de technico-commercial, il peut également choisir de se spécialiser dans un domaine spécifique comme le luxe, e-commerce, automobile, BTP, agricole…

Au débute sa carrière, l'attaché commercial junior gagne environ 22K€ bruts annuels alors que le salaire moyen d’un attaché commercial expérimenté peut atteindre 60K€ bruts annuels. Cet écart s’expliquant avec l’ancienneté, les commissions reçues, le secteur et les produits vendus.

Assistant(e) commercial

Touchant à tous les domaines d’activité, l’Attaché Commercial Ingénieur/Responsable Commercial est un poste particulièrement recherché et promis à de belles évolutions de carrière.

Selon la taille de l’entreprise, on notera une variation de ses missions mais toutes concordent vers une accélération des ventes pour booster le chiffre d’affaires.

Doublement compétent à la fois sur le plan technique et commercial, hautement qualifié, il est à même de mener une veille concurrentielle efficace dans son secteur (produits et entreprises) pour adapter l’offre de la société dans laquelle il exerce, devançant et répondant aux exigences du marché.

Responsable d’un secteur géographique défini, il a la charge d’un portefeuille clients à fidéliser et développer, c’est lui qui négocie, signe les contrats et assure le suivi de la satisfaction client dans le respect des clauses contractuelles (assure le service après vente).

Dans le respect de la stratégie globale de l’entreprise, il définit une stratégie commerciale appliquée par une équipe de commerciaux dont il a la charge managériale (recrutement, motivation, formation…).

Principal interlocuteur de ses clients, il fait l’interface avec les services internes de sa société (production, comptabilité, marketing…) et avec l’ensemble des acteurs externes (Prestataire de Service, Responsable Achat…).

Personne de terrain, stratège, il est aussi un excellent gestionnaire, habitué aux reportings chiffrés et des tableaux de bord pour le suivi des résultats dont il rend compte à la direction. La rentabilité est le maître mot.

Les postes de Responsable des Ventes, Ingénieur Grands Comptes sont ceux qui l’attendent dans son plan de carrière.

Le salaire varie de 30 à 90 K€ brut annuel (primes au résultat courantes).

Conseiller de vente et de services

Au sein d’un point de vente, le conseiller de vente et de service est le premier qui rentre en contact avec le client. Il l'accueille, lui présente les produits ou les principaux services offerts par la société, les valorise afin de pouvoir les vendre. Le conseiller de vente procèdera alors à l'encaissement.

Bienveillant et accueillant, le conseiller de vent et de services a une connaissance parfaite du catalogue des produits de la société. Sa capacité d'écoute lui permet de fidéliser sa clientèle. Au-delà vendre, il doit également tenir son rayon propre, effectuer l'étiquetage de ses produits, la mise en rayon ou encore l’implantation.

Dynamique et polyvalent, le conseiller de vente et de service peut être amené à faire des taches diversifiées. Ce métier nécessite également un bon sens relationnel et le travail en équipe.

Le conseiller de vente et de service reçoit une rémunération entre 20K€ et 42K€ bruts annuels. En plus de son salaire, il peut percevoir un 13e et/ou 14e mois ainsi que des variables en fonction du chiffre d’affaires ou des objectifs qu’il aura atteints.

Chargé du service client

En contact permanent avec les clients, le chargé du service client traite les demandes des consommateurs. Il met en œuvre des modalités de traitement de suggestions, réclamations ou besoins des clients en lien avec les services concernés. Il travaille selon des objectifs de fidélisation et de satisfaction de la clientèle.

Ses objectifs sont fixés en fonction de la stratégie relation clientèle qui détermine les plans d’actions annuels et les objectifs du service. Il optimise le service après-vente et la gestion client en assurant l’interface avec les clients par téléphone et par mail afin de recueillir les remarques éventuelles, de gérer les litiges et d’analyser les non-conformités.

Force de propositions, il trouve des solutions en réponse aux réclamations de la clientèle et peut être amené à transmettre un dossier au service contentieux, logistique, production, marketing, recherche, développement…

Le salaire d’un chargé de service client varie entre 22K€ brut et 36K€ bruts annuels.

Manager d’une unité commerciale

Reconnu pour ses capacités dans les domaines de la gestion, de la communication et de la vente, le manager d’unité commerciale dirige une surface de vente. Chargé d'appliquer la politique commerciale de sa direction, il est responsable de la gestion du personnel et de l’animation de l'équipe des ventes.

Ses missions varient en fonction de la taille du magasin. Il peut être amené à animer le point de vente (implantation de la marchandise, mise en avant des produits, mise en place d'actions de promotion), à gérer le budget du magasin (coût du personnel, frais de gestion du magasin) ou à gérer les stocks (vérification de la qualité et de la quantité des marchandises reçues, suivi administratif, respect des conseils d'hygiène et de sécurité...).

Il met également en œuvre de la politique commerciale du magasin définie par sa direction. Il réalise ainsi des actions de communication, effectue l’analyse et le suivi de la fréquentation et du chiffre d’affaires, veille et analyse de la concurrence...)

Le manager d’unité commerciale est également appelé responsable de magasin ou chef d'agence, le responsable d'unité commerciale. Le salaire d’un manager d’unité commerciale est de 20K€ bruts annuels et il peut recevoir jusqu’à 60K€ avec plusieurs années d’expérience.

TITRE ICD MANAGER COMMERCIAL PHYGITAL

Responsable marketing et commercial

Rattaché à la direction générale de l’entreprise, à un directeur des ventes ou à un directeur commercial, le responsable marketing et commercial mène des actions et des projets dans le marketing, la vente, et participe à la communication pour développer le périmètre de son entreprise.

Il pilote le plan d’actions commerciales et met en place des outils pour développer le portefeuille clients tout en planifiant des opérations promotionnelles et commerciales. Il effectue également une veille concurrentielle pour détecter les tendances, analyser les besoins et trouver de nouveaux débouchés.

Ses missions sont transversales : il fait le lien avec les équipes commerciales, marketing, financières et juridiques, et coordonne les idées et les équipes afin de créer de nouvelles activités au sein d'une entreprise.

La rémunération d’un responsable marketing et commerciale varie entre 35K€ et 95K€ bruts annuels dépendant de son expérience et son entreprise.

Responsable marketing

Garant de la promotion d’un produit ou d’un service, le responsable marketing a comme rôle principal de définir la stratégie commerciale et marketing de son entreprise. Pour cela, il élabore un plan marketing, définit le positionnement, la communication, l’image, la politique de distribution de la marque.

Avec une maîtrise parfaite des techniques du marketing, il collecte des données sur le terrain afin de bien connaitre les besoins de ses clients mais de ses concurrents. Il évalue les opportunités du marché et établit un plan d’action.

Au quotidien, le responsable marketing jongle entre la coordination, l’organisation et l’animation de son équipe marketing.

Il peut exercer ses fonctions au sein de différentes structures telles que les entreprises commerciales, les ONG humanitaires ou encore les cabinets spécialisés en marketing, en sondage ou en études.

En fonction de son expérience, sa rémunération se trouve entre une tranche de 30K€ et 60K€ bruts annuels.

Responsable marketing opérationnel

Garant de la promotion, la commercialisation et la vente, le responsable marketing opérationnel fait recours à un large éventail d’outils marketing pour atteindre les objectifs commerciaux de son entreprise. Ses principales missions consistent à définir les outils de promotion à mettre en place, organiser et coordonner un projet de marketing.

Le responsable marketing opérationnel analyse la concurrence et le marché. Il détermine les arguments produit à mettre en avant, conçoit les messages et prépare les supports commerciaux. Il travaille en collaboration avec les commerciaux.

Pilote de son budget, le responsable marketing opérationnel a des solides compétences en matière de marketing (étude de marché, concurrence, environnement, stratégie commerciale...) et sait gérer des relations avec différents interlocuteurs.

Ce métier nécessite des compétences et connaissances en gestion, management, technique de vente et marketing ainsi qu’une connaissance des différents médias et de la chaîne graphique des supports de communication.

Le responsable marketing opérationnel junior peut commencer sa carrière avec un salaire de 30K€ bruts annuels. Avec plus d’expérience ce montant peut s’élever jusqu’à 80K€ bruts annuels.

Chef de produit

Le chef de produit travaille en étroite collaboration avec les équipes de vente et de production. Il est chargé d’accompagner la production depuis sa conception à la mise en vente dans les circuits commerciaux. C’est lui qui définit et met en œuvre l’offre produit. Il réalise et suit le plan d’exécution et de l’offre.

En écoute constante des tendances du marché, il analyse les besoins des consommateurs pour offrir de nouveaux produits et services. Il analyse aussi les ventes et propose des ajustements (tarifaires ou argumentaires, campagnes de publicité ou de promotion…)

Garant du respect de la législation sociale et le droit commercial, le chef de produit rédige le cahier des charges technique et établit les méthodes de fabrication en lien avec la production. Il consulte et sélectionne les fournisseurs et sous-traitants.

La rémunération d’un chef de produit varie entre 24K€ et 50K€ bruts annuels en fonction de son expérience.

Chef de projet commercial

Doté de bonnes connaissances des politiques commerciales, de marketing et de ressources humaines, le chef de projet commercial travaille avec le service marketing, l'administration des ventes, les chefs de département et les équipes commerciales en interne, et bien entendu avec les clients et fournisseurs en externe.

Toujours soucieux d’améliorer la performance commerciale de l’entreprise, le chef de projet commercial élabore un plan d’action, une stratégie commerciale et met en place des outils.

Le chef de projet coordonne son équipe gère un budget afin de réaliser un projet. Pour y parvenir il établit des études de marché de la concurrence et des besoins consommateurs.

Rigoureux et organisé, le chef de projet commercial exploite et analyse les données de son entreprise pour rédiger des rapports à destination de l’interne et de l’externe.

En début de sa carrière, un chef de projet commercial peut gagner entre 24K€ et 36K€ bruts annuels. Avec expérience, son salaire peut s’élever à 70K€.

Responsable de secteur

La principale mission d’un responsable de secteur est de développer le chiffre d’affaires et la part de marché de ses produits sur un secteur dont il responsable tout en veillant à respecter la politique commerciale de l’entreprise.

En charge d’un portefeuille de clients, le responsable de secteur veille à ce que ses produits soient bien référencés dans les points de vente de sa zone, assure la visibilité de ses produits, gère les distributeurs et remonte les informations terrain à son chef de vente ou à sa direction.

Le responsable de secteur analyse son marché et élargit son portefeuille en faisant de la prospection.

Le salaire d’un responsable de secteur est de 24K€ bruts annuels en début de sa carrière et augmente selon l’expérience jusqu’au 50K€ bruts annuels.

Responsable des ventes

Véritable leader, le responsable des ventes a pour mission principale d’optimiser les ventes tout en dirigeant une équipe de commerciaux. Il assure le recrutement, la formation, la coordination et l’intégration de son équipe.

En étroite collaboration avec ses collaborateurs, le responsable des ventes trouve les moyens nécessaires pour booster les ventes et pour atteindre les objectifs qui lui sont fixés par sa direction. Il attribue une grande attention à la motivation de son équipe car elle constitue un élément important pour réaliser les attentes commerciales.

Doté d’une bonne connaissance technique de négociation et de la vente, le responsable des ventes a des aptitudes relationnelles hors du commun et des compétences managériales.

Rigoureux, Il doit également établir les tableaux de bord liés à l’activité commerciale, encadrer une équipe administrative pour le suivi des ventes et superviser les dossiers de financement.

Alors qu’un responsable des ventes junior commence avec 24K€ bruts annuels, à partir de 3 ans d’expérience et dépendant de son secteur, il peut gagner jusqu’au 120K€ par an sans compter les primes.

Responsable de la relation clientèle / Customer Success Manager

Le responsable de la relation clientèle traite et valide les commandes en s’assurant de la satisfaction du client. Il est son intermédiaire privilégié. Il veille à la qualité du service clientèle et contrôle sa mise en application.

Le responsable de la relation client est également connu sous le nom de chef du service client, responsable du service consommateur, manager de la relation clientèle ou responsable service après-vente.

Il travaille notamment dans les secteurs de commerce de biens ou de services au grand public comme les assurances, les banques, les opérateurs téléphoniques ou internet, la grande distribution ou les grandes surfaces.

Le responsable de la relation client est aussi amené à établir et à analyser des indicateurs de performance de service tels que le taux de réclamation, les délais de traitement de demander ou le nombre d’appels. Il doit par la suite préconiser des axes d’évolution ou des plans d’actions correctives.

Il collabore avec les branches de management, de communication ou encore de marketing pour attirer et fidéliser sa clientèle.

Le salaire médian d’un responsable de la relation clientèle en France se situe entre 30K€ et 60K€ bruts

Responsable clientèle

Chargé des diverses tâches liées à la gestion des demandes de consommateurs ou de clients, le responsable clientèle a pour objectif principal de satisfaire, fidéliser et développer sa clientèle.

Dépendant de son entreprise, le responsable du service client peut s’occuper d’un centre d’appels, de l’administration des ventes ou des deux.

Il gère, accompagne son équipe qui comprend une responsable des ventes et les commerciaux. Il fait en sorte que son équipe s’améliore en permanence pour offrir un meilleur service client. A travers des animation ou challenges il préserve la bonne humeur au sein de son équipe.

Doté d’excellentes capacités relationnelles, il sait gérer les clients difficiles tout comme les relations transversales et internes.

Commençant sa carrière avec 26K€ bruts annuels, le responsable clientèle peut gagner jusqu’au 60K€.

Responsable e-commerce et marketing digital

A la croisée des métiers du web, de la vente et du marketing, le responsable e-commerce et marketing digital est en charge développer les ventes sur internet et de véhiculer l’image de son entreprise auprès d’un public et de sa clientèle.

Avec une maitrise parfaite des outils digitaux, des réseaux sociaux, et du web en général, le responsable e-commerce et marketing digital est toujours à la pointe des nouveautés concernant son domaine d’activité. Il effectue une veille concurrentielle et analyse les comportements d’achat de la clientèle.

En charge du budget web, il décide des différents leviers webmarketing à activer tels que le SEO et le SEA, les campagnes d’emailing, des outils d'analyse statistique, des réseaux sociaux, de la mise en place de partenariats. Il vise à accroître le trafic et développer la notoriété du site, générer et fidéliser les prospects.

Le responsable e-commerce et marketing digital définit donc la stratégie marketing à plusieurs niveaux. Une fois la stratégie marketing choisie, il doit assurer la mise en œuvre de toutes les opérations commerciales en ligne et gérer le référencement de sa marque.

Le salaire d’un responsable e-commerce et marketing digital varie significativement en fonction de la taille de son entreprise et de son chiffre d'affaires réalisé sur Internet. Il peut commencer sa carrière avec 30K€ bruts annuels. Ces revenus peuvent atteindre 80K€ avec quelques années d’expérience.

Conseiller clientèle

Le Conseiller de clientèle  est un vendeur qui gère la relation commerciale dans sa globalité.
Il contribue au développement pérenne du chiffre d’affaires en prenant en compte la stratégie de développement de l’entreprise.

Le conseiller de clientèle a une démarche active et conduit un certain nombre d’activités réunies sur 3 grands pôles :

  • Collecte et traitement de l’information commerciale
    • Veille sur les produits concurrents et marchés
    • Veille sur l’environnement législatif et l’évolution des normes
    • Intégration du système d’information de l’entreprise
  • Mise en œuvre de la politique commerciale
    • Traitement de l’offre commerciale au regard
    • Mise en œuvre des plans d’action commerciale
    • Analyse de l’activité commerciale et mise en œuvre d’actions correctives
      • Création de clientèle
      • Elaboration du budget de prospection
      • Développement d’un portefeuille clients
      • Négociation
  • Vente

Compétences visées

L’activité du conseiller de clientèle s’articule autour de trois domaines de compétences :

  • Gestion de l’information commerciale. C’est à lui que revient la charge de la veille sur l’environnement commercial de l’entreprise, sur les concurrents et leurs produits, sur la législation ou l’évolution des normes. Il est chargé de l’intégration du système d’information de l’entreprise.
  • La mise en œuvre de la politique commerciale, par le traitement de l’offre, la mise en place des plans d’action et par l’analyse de l’activité commerciale.
  • La vente et le développement de la clientèle.

Il peut exercer son métier dans de nombreux types d’entreprises (PME, PMI, etc.). Dans tous les cas, son poste est celui d’un vendeur qui gère tous les aspects de la relation commerciale. Il peut aussi exercer sa fonction au sein d’une unité commerciale en tant que vendeur/manager. Son rôle est de développer les ventes et le chiffre d’affaires de son entreprise, en prenant en compte sa stratégie.

TITRE ESAM MANAGER DE BUSINESS UNIT

Responsable d’agence

Garant de la bonne performance commerciale et financière de son agence, le responsable d’agence s’assure que les objectifs de chiffres d’affaires sont atteints, les budgets sont respectés et les clients sont satisfaits du service fourni par son équipe. Il anime et manage une équipe. Il se charge de la formation et de la motivation des membres de son équipe tout en veillant au développement de la marque employeur.

En accord avec sa direction, le responsable d’agence définit une stratégie commerciale et met en œuvre des actions commerciales pour développer son portefeuille clients et un réseau de partenaires afin de valoriser les produits de l’entreprise.

Le responsable d’agence gère aussi la logistique de l’agence, il identifie les pistes d’amélioration prenant en compte les réclamations et les retours de la clientèle. Il suit et analyse la performance de son agence et met en place des reporting informatiques auprès de sa hiérarchie.

Les revenus annuels d’une responsable d’agence varient entre 34 et 65K€ bruts annuels en fonction de son expérience. Des primes sur le chiffre d’affaires et les objectifs obtenus s’ajoutent souvent à son salaire.

Responsable de magasin franchisé

En charge de son établissement, le responsable de magasin franchisé, dirige une équipe de vente. Il s’occupe des embauches, des licenciements, de l’organisation du travail, du contrôle qualité de la franchise et des missions menées. Il développe également le chiffre d'affaires et gère sa boutique selon les règles imposées par le concept du franchiseur.

En échange d'une contribution financière, le responsable de magasin franchisé utilise l'enseigne, la marque ou le service qui sont imposés par son franchiseur pour développer sa société. Il établit un budget dans le respect de la politique du groupe et les consignes qui lui sont données.

Le responsable d’établissement franchisé doit mettre en place des reporting auprès de la Direction Financière et de la Direction Générale et entretient des relations avec les différents services supports du groupe.

Le salaire d’un responsable d’agence franchisé varie entre 30K€ et 60K€ bruts annuels. Cependant, il est libre de se verser la rémunération qu'il souhaite, après avoir reversé des royalties à l'entreprise proposant la franchise. Le pourcentage de royalties est fixé au moment de la signature du contrat.

Responsable centre de services

Le responsable d'un centre de service est chargé de gérer les performances du personnel et de contrôler l'efficacité des opérations de service afin d'assurer la plus grande satisfaction des clients conformément aux fonctions et aux exigences de l'entreprise. Il détermine la disponibilité et la capacité des moyens humains ainsi que les moyens matériels qui répondent aux besoins des clients dans un souci de qualité de service.

Dans un objectif d’optimisation selon les besoins et les impératifs de coûts, de délais, de qualité de service et de sécurité il est le garant de la rentabilité de son centre et de la satisfaction du client.

Il négocie également les contrats avec les fournisseurs et rencontre les clients potentiels pour discuter des services commerciaux, générant ainsi plus de ressources de revenus pour maintenir la stabilité financière et la performance de l'entreprise sur le marché.

Le salaire d’un responsable de centre services varie entre 24K€ et 80K€ bruts annuels dépendant de ses années d’expérience.

Responsable centre de production et site de maintenance

En collaboration avec la Direction Générale et le Responsable Qualité, le responsable centre de production et site de maintenance définit les objectifs quantitatifs et qualitatifs ainsi que les coûts et les délais. Il identifie les besoins en machines et outils nécessaires à la production et gère le planning de fabrication et les stocks.

Doté d’un esprit analytique, le responsable de centre de production et site maintenance met en place des indicateurs et suivi de production dont reporting, tableau de bord, taux de pannes et analyse les contraintes de la fabrication. Il veille au respect des normes de la qualité et la sécurité du process de fabrication ainsi qu’au respect des objectifs.

Ses missions consistent aussi à fixer les priorités et établir, organiser et suivre le planning de maintenance. Il doit gérer le matériel et la sous-traitance, le budget du service et prévoir les investissements.

Ses revenus en début de carrière sont de 30K€ bruts annuels. Après quelques années d’expérience il peut gagner jusqu’aux 60K€ bruts annuels.

Responsable de centre de formation

En charge d’évaluer, d’analyser et d’établir les besoins de formation adaptés à son secteur, le responsable de centre de formation sélectionne et encadre le personnel enseignant et recrute les élèves. Il définit et met en place une stratégie de développement conformément à la politique globale du centre.

Garant de la qualité pédagogique de son centre, le responsable de centre de formation assure aussi un travail administratif en rédigeant un cahier des charges et en établissant un budget prévisionnel.

Apte à prendre des décisions en toutes circonstances, le responsable de centre de formation est aussi doté de bonne qualités relationnelles. En veille permanente sur les besoins du marché, le responsable centre de formation aide les étudiants à trouver des stages ou des emplois après leur formation.

Le salaire d’un responsable de centre de formation dépend de son établissement mais se situe dans une fourchette de 24K à 36K€ bruts annuels. À la suite d’une expérience de 2-3 ans, sa rémunération monte rapidement et arrive à 60K€ bruts annuels.

Manager de projet transverse

Véritable chef d’orchestre, la principale mission d’un manager de projet transverse consiste à coordonner et harmoniser le travail de plusieurs salariés ou d’équipes ayant des compétences différentes, vers un objectif commun.

Innovant, il permet à des équipes qui n’ont pas l’habitude de travailler ensemble de créer une nouvelle dynamique, bénéfique pour l’entreprise, grâce à son mode de management.

Garant des aspects coût-qualité-délai sur les projets qu’il gère, le manager de projet transverse a un rôle de conseil auprès des chefs de projets. Il anime des parties prenantes qui contribuent à la conception et au déploiement des projets concernant le parcours client, le marketing, les commerciales, les services et opérations. Il pousse son équipe à la proactivité afin de garder la maîtrise technique et du planning des activités.

En collaboration avec les chefs de projets qui s’occupent de la partie technique des projets, le manager de projet transverse se concentre sur les aspects méthodologiques et organisationnels. Il apporte une stratégie sur les aspects communication et reporting client.

La rémunération d’une manager de projet transverse en début de carrière est de 40K€ bruts annuels environ et peut atteindre 110K€ en fin de carrière.

Entrepreneur à taille humaine

Un entrepreneur à taille humaine est souvent le dirigeant d’une petite structure communément appelée TPE (toute petite entreprise) ou PME (petite et moyenne entreprise). Polyvalent, l’entrepreneur à taille humaine touche à toutes les composantes de la vie d’une entreprise. Il doit soutenir son équipe, faciliter les échanges et être à l'écoute des propositions.

Impliqué et engagé, un entrepreneur à taille humaine est capable de travailler sur la comptabilité de sa structure, connait les règles commerciales à appliquer et gère les conflits. Cependant, il a une grande autonomie dans le travail, il peut définir son planning à sa guise.

Le cadre de travail dans une entreprise à taille humaine est convivial, mais il implique souvent de travailler dur. L’entrepreneur à taille humaine se doit de penser à l’équilibre et au bien-être de ses collaborateurs.

Les revenus d’un entrepreneur à taille humaine dépendent fortement de son secteur d’activité, l’effectif, et les chiffres d’affaires de sa structure. La rémunération moyenne d’un entrepreneur varie ainsi entre 30K€ et 250K€ bruts annuels.

Adjoint de direction

L’adjoint de direction est le bras droit du directeur. Il assure une présence lorsque le directeur s'absente. Le directeur s’appuie sur l’adjoint de direction et l’autorise à prendre en charge certains dossiers ou d’assurer le lien entre la direction générale et les autres services.

L’adjoint de direction peut être amené à représenter sa direction à l’extérieur et il dispose de pouvoirs concédés par le conseil d’administration. Il a également la capacité de contrôler la mise en œuvre de la stratégie définie par la direction générale.

De nature analytique et polyvalent, Il peut travailler dans le secteur privé ou public, en zone rurale, urbaine ou internationale, au sein d’un grand groupe tout comme une structure à taille humaine et avec des horaires réguliers.

Son salaire varie entre 36K€ et 76K€ bruts annuels dépendant de son niveau de diplôme et d’année d’expérience.

Office manager

Garant du bon fonctionnement, de la coordination et de la supervision du bureau, l’office manager gère toute la gestion administrative des différents services. Il permet ainsi d’alléger le directeur général pour que ce dernier puisse se focaliser sur l’aspect commercial et managérial de l’entreprise.

Polyvalent, il s’occupe de la gestion de l’agenda du directeur général, de la communication interne et externe en gérant les flux d’informations, du reporting, de la gestion de la trésorerie et de la gestion des services généraux. Il effectue un suivi des budgets, prend en charge des appels téléphoniques, organise des réunions et des différents événements.

La diversité de ses missions exige de l’office manager d’avoir le sens des priorités, un excellent relationnel et de discrétion. Il doit également avoir une excellente maitrise des logiciels bureautiques. L’autonomie et la souplesse d’esprit sont des qualités par ailleurs très recherchées.

Le salaire d’un office manager se situe entre 26K€ et 34K€ bruts annuels. Après quelques années d’expérience ce dernier pourra s’élever jusqu’à 50K€ bruts annuels.

TITRE IGS-RH RESPONSABLE DE LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Responsable RSE

Aussi appelé le directeur de développement durable, le responsable de Responsabilité Sociétale des entreprises (RSE) est chargé d’un enjeu de taille pour toutes entreprises qui sont sensibles à l’impact de leurs entreprises sur l’environnement, l’Homme et la Collectivité.

Le développement durable comprend ainsi plusieurs sujets tels que la lutte contre la pauvreté et la famine, l’éducation et la santé, le travail décent, les modes de consommation ou encore de la production durable. Ainsi, le concept de RSE est devenu un outil de management, de développement, de communication et de marketing pour les entreprises qui ne se focalisent pas uniquement sur leur profit.

Le rôle d’un responsable RSE est cruciale pour toutes entreprises engagées. En charge de piloter les actions RSE de l’entreprise, il mesure les effets de sa structure et valorise son image. En conformité avec les obligations juridiques et pour répondre aux attentes en termes de développement durable, il identifie les parties prenantes de l’entreprise, écoute leur besoin et définit une stratégie RSE.

Véritable manager transversal, il met en place les actions nécessaires pour permettre à sa structure une démarche d’amélioration continue et de prévention.

Dépendant de l’engagement et de la taille de son organisation, le salaire d’un responsable varie de 36K€ en début de carrière à 100K€ bruts annuels.

Business Partner (HR Business Partner)

Rattaché hiérarchiquement à la direction de ressources humaines et à la direction de Business Unit, le responsable ressources humaines prend part dans les projets globaux et souvent à dimension internationale. Il définit, selon les objectifs de sa direction, une stratégie en prenant en compte le capital humain.

Contrairement à un Responsable Ressources Humaines (RRH), le Business Partner RRH a un périmètre d’activité qui va au-delà d’un périmètre géographique donné. Il intervient à différents niveaux décisionnels comme le recrutement, l’intégration, la formation, la gestion de carrière ou le conseil.

En prenant en compte les spécificités et valeurs propres à chaque culture et législation locales, il déploie les actions RH de son groupe dans une logique d’harmonisation et accompagne les managers dans la compréhension des enjeux humains et le développement de leurs collaborateurs.

Doté de capacités relationnelles exceptionnelles et toujours à l’écoute, le HR Business Partner doit posséder une expertise RH, une grande capacité d’analyse ainsi que des connaissances en droit social applicable en entreprise.

Pour prétendre ce type de poste, une première expérience significative à un poste en lien avec les ressources humaines est indispensable.

En fonction de l’industrie, le périmètre de ses actions, la taille de son entreprise, le responsable ressources humaines peut gagner entre 40K € et 100K€ bruts annuels auxquels peut s’ajouter une part variable.

Responsable Formation

Autrement appelé Responsable pédagogique, Chef de projet formation, Ingénieur pédagogique ou responsable formation et carrières, le responsable formation accompagne les employés dans le développement de leurs compétences. En collaboration avec la direction des ressources humaines, il propose des formations en lien avec les objectifs stratégiques de son entreprise. Il élabore les projets pédagogiques en fonction d’un budget dédié qu’il définit avec la direction. Il optimise les moyens de financement des formations et monte les dossiers (OPCO, État, régions, FSE).

Doté d’un sens de l’écoute, il conseille et soutient les managers et les employés sur l’ensemble des questions relatives à la formation. Il met en place les dispositifs d’évaluation des salariés formés et mesure l’impact des actions de formation.

Organisé et rigoureux, il rédige les cahiers des charges, sélectionne les intervenants, et assure la mise en œuvre du plan de formation. Il élabore aussi les déclarations fiscales, gère les contributions obligatoires et la taxe d’apprentissage, établit le bilan pédagogique et financier.

Une première expérience dans la formation et les ressources humaines est souvent requise. Un responsable de formation peut prétendre à une rémunération entre 30K€ et 80K€ bruts annuels en fonction de son expérience.

Responsable de la gestion des carrières

Le responsable de la gestion des carrières, peut aussi être appelé talent manager, responsable mobilité interne, responsables emploi et compétences ou responsable développement des talents. Sa principale mission est de de définir un plan d’action pour l’évolution professionnelle des collaborateurs. Il organise et supervise l’employabilité et la mobilité interne.

Avec une sens de l’écoute exceptionnel, le responsable de la gestion des carrières recueille les aspirations des salariés, les conseille et les aide à évoluer leurs compétences en lien avec les objectifs et besoins de son entreprise.

Il accompagne la direction des ressources humaines lors de la mise en place de la politique RH conformément à la stratégie établie par la direction générale. En réalisant des études sur les effectifs, les emplois, des analyses prospectives, il anticipe les évolutions de l’entreprise et met en place des plans de gestion prévisionnelle des effectifs.

Une maitrise de droit de travail, une connaissance des différents systèmes de rémunération, des outils de mentoring et coaching, le pratique des outils de gestion RH sont des compétences attendues pour un responsable de la gestion des carrières. C’est un poste accessible uniquement après une expérience significative dans les ressources humaines.

La rémunération d’un responsable de la gestion des carrières varie entre 34K€ et 70K€ bruts annuels auxquels peuvent s’ajouter des primes sur l’activité.

Responsable de la paie et de l’administration du personnel

Garant de l’ensemble de la gestion administrative des salariés, de leur entrée jusqu’à leur départ, le responsable de la paie et de l’administration du personnel s’occupe notamment de l’établissement des contrats de travail, le solde de tout compte, la gestion des RTT, des licenciements et des congés maladie.

Rattaché au directeur des ressources humaines ou au service administratif et financier, il fait l’interface entre les interlocuteurs externes tels que les administrations fiscales ou les organismes sociaux et les interlocuteurs internes.

A l’écoute des évolutions concernant son entreprise et son environnement, il exerce une veille sur les obligations légales en lien avec la gestion administrative du personnel, la paie, les obligations légales. En dialogue permanent avec les salariés et les partenaires sociaux, il répond à leurs questions, participe aux ateliers RH.

En charge d’une équipe administrative ou de gestionnaires de paie, il tient à jour les dossiers de chaque salarié. Il prépare les documents réglementaires, gère les incidences et les mesures disciplinaires et veille au respect du code du travail ainsi qu’au règlement intérieur.

Sa rémunération se trouve dans une tranche entre 26K€ et 80K€ bruts annuels.

Responsable recrutement

Interlocuteur privilégié de la Direction des Ressources Humaines et des managers opérationnels, le responsable recrutement est en charge de l’ensemble des projets de recrutement et de la politique de recrutement en fonction de la stratégie de son entreprise.

Les actions qu’il met en place comprennent : la définition des besoins, la sélection des candidats en passant par la mise en place d'une stratégie de sourcing, le pilotage des entretiens et les évaluations par des tests de compétences.

Garant de la marque employeur, le responsable recrutement maitrise l’approche digitale du recrutement : les outils informatiques, les outils de sourcing, les réseaux sociaux etc.

Doté de bonnes qualités relationnelles, d’une persévérance, d’un sens de l’organisation et d’une capacité de synthèse et de rédaction, le responsable recrutement est aussi amené à participer à l'animation des relations écoles ou à des salons de recrutement.

Dépendant de son expérience, le responsable recrutement perçoit une rémunération entre 30K€ et 60K€ bruts annuels.

Admissions

gigs-sports_ledossier
gigs-sports_admissibilité
gigs-sports_inscription

FINANCEMENT

Vous êtes un sportif professionnel :

  • Nos formations sont accessibles en Formation Continue et éligibles au :
    • Plan de développement de compétences
    • Compte Personnel de Formation (CPF)
    • Projet de Transition Professionnelle
    • Pro-A reconversion ou promotion par alternance
    • Financement personnel / co-financement

Vous êtes un sportif haut niveau amateur :

  • Voir les dispositifs d'aide aux sportifs de haut niveau.
  • Aides du Ministère chargé de sports, des conseils régionaux et départementaux.

Vous êtes un sportif amateur :

  • Statut étudiant : la formation est financée par
  • un apport personnel,
  • Bourse CROUS
  • Un prêt bancaire négocié avec nos partenaires,
  • Un financement Pôle Emploi.
  • Statut apprenti : statut salarié, la formation est financée par l'OPCO de l'entreprise d'accueil.

 

​​​​​​​

PARTAGER